Connectez-vous S'inscrire
Le Jardin Ethnobotanique - plantes & graines rares, encens, thés tisanes , médicinales,

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Le jardin ethnobotanique

Ginkgo biloba - Graines très Rares

l’arbre aux quarante écus


Rédigé le Mardi 29 Avril 2014 à 12:13 | Lu 543 fois | 0 commentaire(s)


Nous vous proposons à la vente : 10 graines de Ginkgo biloba


Le Ginkgo biloba qu'est ce que c'est?

L’Arbre aux quarante écus, l’Abricotier d'argent ou Ginkgo (Ginkgo biloba  (银杏 yínxìng en chinois) est une espèce d'arbres et la seule représentante actuelle de la famille des Ginkgoaceae. C'est la plus ancienne famille d'arbres connue, puisqu'elle serait apparue il y a plus de 270 millions d'années. Elle existait déjà une quarantaine de millions d'années avant l'apparition des dinosaures.
 

Le ginkgo biloba est un arbre pouvant atteindre 35 à 40 m de hauteur qui est connu pour sa très grande longévité puisque certains spécimens ont plus de 2500 ans.
 

Il possède des feuilles formées de deux lobes (d’où son nom de "biloba") et dépourvues de nervure centrale qui sont uniques en leur genre parmi les plantes porteuses de graines. La feuille de ginkgo est bilobée quand elle est jeune mais prend ensuite la forme d'un éventail

Sa période de floraison est en avril-mai et son feuillage est caduc.

Il est peu de végétaux exotiques qui se soient adaptés aussi facilement que celui-là à notre climat européen.

Il existe une variété de Ginkgo biloba Tremonia au port étroit qui est adaptée aux petits jardins.

 

Propriétés du Ginkgo biloba

Les feuilles renferment des flavonoïdes et des terpènes. Les diterpènes du ginkgo sont connus sous le nom de ginkgolides.

 

Anecdotes sur le Ginkgo biloba

Le ginkgo biloba est le seul représentant actuel de la famille des Ginkgoaceae, dont on connaît sept autres espèces fossiles. Il est d’ailleurs souvent qualifié de "fossile vivant". Unique témoin d'une époque très éloignée remontant à plus de 200 millions d'années, le Ginkgo est le plus vieil arbre connu.

Il est à la fois un symbole de longévité et de résistance.
 

En chinois moderne, se prononce yín et signifie « argent », tandis que se prononce xìng et signifie « abricot”. Le composé 銀杏 se prononce alors yínxìng : « abricot d’argent ».
 

Le ginkgo est le premier arbre à avoir repoussé à Hiroshima, dans la zone touchée par l'explosion nucléaire.

Il est parfois surnommé "arbre aux quarante écus" ou "arbre aux mille écus" en référence à la couleur de ses feuilles (qui deviennent dorées à l’automne).
 

Longtemps inconnu du monde occidental, le ginkgo biloba a été rapporté du Japon vers 1692 par le médecin et botaniste allemand Engelbert Kaempfer. Cet arbre a été planté pour la Première fois en Europe en Hollande, dans le jardin botanique d’Utrecht en 1730.

 

En France, le premier pied de Ginkgo a été apporté par Auguste Broussonnet et planté dans le Jardin botanique de Montpellier à la fin du XVIIIème siècle.

En 1795, une bouture prise sur l’arbre de Montpellier est plantée au Jardin des plantes de Paris ; ces deux arbres sont toujours vivants aujourd’hui.
 

L’aspect symbolique est, fondé sur la notion de symbiose. Issu du chinois, le nom de genre Ginkgo Biloba signifie « abricot d’argent ». Un bouquet ou une liasse de feuilles désigne l’ensemble d’une collectivité, unie dans une même action et une même pensée. Dans ce contexte, la feuille seule propose le sens d’un dédoublement, d’une autre facette de la personnalité orientée vers le bien collectif. Le Ginkgo Biloba est le symbole du bénévolat, un acte volontaire unipersonnel mettant au service des autres l’ensemble des qualités dont on dispose et non, exclusivement, celles que l’on attend de nous.
 

Le Ginkgo fait partie de la grande famille des Conifères, tribu des Taxinées, place qui lui fut assignée par Smith en 1797, après une étude attentive des organes de reproduction. C’est certainement, par le port, l’arbre qui s’y rapporte le moins en apparence : perdant ses feuilles en éventail, chaque année, comme le Mélèze et le Cyprès chauve de la Louisiane, d’ailleurs, et lorsqu’il fructifie se chargeant de sortes de prunes à chair gorgée d’un suc résineux de saveur détestable. L’amande seule est comestible étant bouillie ou grillée ; on la consomme en Chine et au Japon où le Ginkgo se rencontre planté de préférence auprès des temples ou des tombeaux.

En Asie, on utilise le fruit entier, sa pulpe, les feuilles. En occident, les feuilles.

 

Propriétés du Ginkgo biloba

 

Les premières références de la médecine chinoise datent du 27ème siècle avant notre ère et mentionnent le ginkgo et ses amandes pour leurs qualités de stimulation de la circulation.  On l’utilise donc traditionnellement en Asie où le fruit entier est considéré comme expectorant et sédatif, et la pulpe comme digestive et vermifuge. le fruit est  utilisé dans certaines conjonctivites et leucorrhées (action antibiotique probable). Les feuilles sont insecticides et antifongiques. Les amandes grillées du ginkgo sont considérées comme efficaces contre la toux, les bronchites et les maladies pulmonaires.
 

Pour les occidentaux n’utilisant que les feuilles, on lui reconnaît une bonne action circulatoire (surtout sur la micro circulation, antispasmodique, vasodilatatrice, anti-inflammatoire).

Les flavonoïdes contenus dans les feuilles ont une activité antioxydante par capture des radicaux libres au niveau rétinien et cérébral. Ils ralentissent ainsi le vieillissement de la rétine et diminuent les troubles liés à la sénescence. Véritable traitement du vieillissement cérébral, le ginkgo améliore la mémoire, la vigilance et l'humeur par stimulation de la synthèse de dopamine...

 

Indications et mode d'emploi du Ginkgo biloba

insuffisance veineuse des membres inférieurs, troubles de la perméabilité capillaire (œdèmes, purpura), déficit de la circulation artérielle cérébrale et périphérique (troubles de la vigilance et de la mémoire), séquelles d’accidents vasculaires cérébraux et de traumatismes crâniens, vertiges.

 

Feuilles séchées : 10g par tasse d’eau bouillante, infuser 10 minutes, trois fois par jour.

- En teinture mère: 60 gouttes 3 fois par jour.

- En extrait fluide ou sec: Existe en pharmacie une préparation galénique standardisé à 24% de ginkgolides.

En Asie, on utilise les amandes moulues en décoction à raison de 10 g/tasse.

A noter que les effets positifs du ginkgo mettent parfois plusieurs mois à se manifester. La consommation de ginkgo doit durer au moins 3 à 6 mois. Les produits à base de ginkgo n’ont pas d’indication chez les enfants et leur usage est déconseillé chez les personnes de moins de dix-huit ans, aussi pour les femmes enceintes ou allaitants.
 

Les associations:

- Gingko combattrait maladie d’alzheimer et perte de la mémoire avec en association Ashwagandha et Rhodiola.

- Effet anti-inflamatoire (feuille uniquement de ginkgo ) en association avec curcuma et Ginsembre.

- Combat le surmenage et la fatigue nerveuse en association avec Ginseng et Rhodiola.

- Anti-stress en association avec l’Ashwagandha .

Effet aphrodisiaque en association avec le Maca et le Tribulus .
 

D’autres usages:

L’amande du fruit du ginkgo, grillée ou bouillie,est très appréciée en Asie, particulièrement en Thaîlande. Elle entre dans la composition de nombreux plats, notamment lors des fêtes et des célébrations. Son goût peu prononcé rappelle celui du pignon de pin. L’amande se consomme entière, en apéritif, dans les soupes ou les plats à la vapeur. Elle est parfois moulue ou pilée. (Le petit Larousse des plantes qui guérissent.)







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2014 - 14:30 Calea zacatechichi graines


Partager ce site
Facebook
Inscription à la newsletter



ranktrackr.net