Connectez-vous S'inscrire
Le Jardin Ethnobotanique - plantes & graines rares, encens, thés tisanes , médicinales,

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Le jardin ethnobotanique

Nicotiana tabacum

Tabac


Rédigé le Jeudi 29 Mai 2014 à 22:52 | Lu 1403 fois | 0 commentaire(s)


Graines de Nicotiana tabacum : Graines de Tabac


Le Nicotiana tabacum, qu'est ce que c'est?

ATTENTION : La législation interdit la culture de Tabac. Les graines sont vendues pour la collection uniquement. La vente de plant de tabac / Plant de Nicotiana tabacum est donc interdite

Le nicotiana tabacum est une plante annuelle pouvant atteindre 2mètre de hauteur, au port majestueux, originaire Amérique tropical.

Ses tiges dressées portent  d’amples feuilles nervurées d’un beau vert franc, dépassant 50cm de longueur et des fleurs tubulées roses ou pourpres, réunies en pannicule lâches.

Principaux constituants :

La plante renferme de nombreux alcaloides, parmi lesquels dominent l’anabasine et surtout la nicotine.

 

 

Anecdotes sur le Tabac - Nicotiana tabacum

Le tabac était connu et utilisé par les pré-colombiens pour ses effets à la fois toniques et reposants. Les Aztèques en fabriquaient déjà des cigares composés d’une feuille de tabac enroulée autour d’un roseau, qu’ils fumaient dans un but rituel ou thérapeutique. C’est la conquête du nouveau monde par christophe Colombe, en 1492, qui fit connaître le tabac à l’Europe.

Il fut introduit en France en 1650, par son ambassadeur au Portugal, Nicot de Villemain où en habile courtisan, il fit comme présent à la reine Marie de Médicis du tabac, dans l’espoir de la soulager de ses migraines.

Selon d’autres récits c’est un marin dieppois, Grignon, qui serait responsable de cette introduction en france, ou un mone appelé Thvet, lequel nous a laissé un écrit sur le tabac datant de 1556.
 

Le tabac reçut comme nom savant, nicotiana tabacum, en l’honneur de Nicot, après avoir été appelé pétun, du nom que lui donnaient les indigènes, ou tabago, du nom de la petite île de Cuba où les Portuguais virent pour la première fois des Indiens en fumer.
 

En l’honneur de la reine, le tabac fut appelé “herbe à la royne”  , “catherinette” ou “médicée” mais il y a aussi “herbe de sainte-Croix” , “herbe de Tarnabon”, “herbe de l’ambassadeur”.
 

Le tabac eu comme principal détraquer le pape Urbain VIII, qui menaça d’excommunion en 1628. Puis Jacques Ier, roi d’Angleterre, l’interdit et écrivit contre lui , un livre le Misocapnos ,dans lequel il dsait que le tabac est une herbe dégoutante à la vue, repoussante pour l’odorat, dangereuse pour la santé, malfaisante pour le cerveau, dont les exhalaisons semblent sortir des antres infernaux.
 

Au départ, le tabac était utilisé comme “masticatoire” considéré à cette époque comme moyen “ de faciliter l’écoulement de l’humeur salivaire déposée dans la masse du sang et des filtres glandulaires”; puis comme “sternutatoire” pour dégager par l'éternuement les “humeurs peccantes” ou tout au moins , les sécrétions nasales ou pharyngées. Enfin , on le fuma.

Le tabac était aussi employé en infusion comme purgatif et vermifuge, mais aussi dans l’asthme, la toux, les catarrhes bronchiques (le sirop de Quercetan”, simple décoction de tabac était célèbre.

 

Toxicité:

La toxicité de la plante est considérable et la simple cueillette des feuilles peut provoquer de sévères nausées du fait de l’absorption trans cutanée de la nicotine. la dose de nicotine mortelle pour un adulte est de 40 à 60 mg, soit la quantité contenue dans deux cigares ou un paquet de cigarettes. Ingéré, le tabac produit des troubles nerveux, cardiaques et respiratoires qui peuvent être mortels.

 






Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2014 - 14:30 Calea zacatechichi graines


Partager ce site
Facebook
Inscription à la newsletter



ranktrackr.net