Connectez-vous S'inscrire
Le Jardin Ethnobotanique - plantes & graines rares, encens, thés tisanes , médicinales,

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Le jardin ethnobotanique

Moringa oleifera - Graines

L'Arbre de vie


Rédigé le Mercredi 9 Juillet 2014 à 17:49 | Lu 28522 fois | 0 commentaire(s)



Qu'est ce que le Moringa oleifera

Moringa oleifera, la famille des Moringaceae., appelée simplement moringa, est un  petit arbre pouvant mesurer jusqu'à 10 m. C'est un arbre assez résistant à la sécheresse, facile à cultiver, très commun aux Indes, dans tout le sud-est de l'Asie, aux Philippines, en Afrique. Il est également présent en Amérique du sud.
Originaire du nord de l'Inde et est maintenant acclimatée dans presque toutes les régions tropicales, elle résiste bien à la sécheresse et a une croissance rapide. Le moringa oleifera peut avoir une productivité  environ 250-350 fruits / arbre / an).

 

Son feuillage peu fourni mais élégant, est décoratif ; nombreuses fleurs blanches ; le fruit est une gousse persistant assez longtemps en forme de baguette de tambour (drumstick tree).

Les fleurs, les jeunes gousses, les rameaux et les feuilles sont comestibles après cuisson.
La saveur de la racine est piquante et rappelle le raifort ou le gros radis, les graines donnent l'huile de Ben, mais c'est aussi une plante d'usage courant en médecine traditionnelle aux Indes.

 

Propriétés du Moringa oleifera

Le Moringa est très riche en éléments nutritifs (vitamines, minéraux et protéines).

Les feuilles fraîches de Moringa contiennent, par gramme : 7 fois autant de vitamine C que les oranges, 4 fois autant de calcium que le lait, 4 fois autant de vitamine A que la carotte, 3 fois autant de potassium que les bananes, 3 fois plus de fer que dans les épinards et autant de protéines que les œufs de poule .
 

Contenu nutritionnel de la poudre de feuilles de moringa séchées

10 grammes de poudre de feuilles de Moringa oleifera par jour couvrent :

Calcium

Environ 30% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 1 et 3 ans.

Environ 25% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 4 et 9 ans

et pour les femmes adultes.

Environ 15% des apports journaliers recommandés pour les adolescents et les femmes de plus de 55 ans.

Fer

Environ 30% des apports journaliers recommandés pour les enfants entre 1 et 12 ans.

Environ 15% des apports journaliers recommandés pour les adolescents.

Environ 20% des apports journaliers recommandés pour les hommes adultes et les

femmes de plus de 55 ans.

Environ 12% des apports journaliers recommandés pour les femmes adultes.

Environ 7% des apports journaliers recommandés pour les femmes enceintes.

Vitamine A : 50 à 100% des apports journaliers recommandés pour toutes les catégories de population.

 

Actions médicinales du Moringa oleifera

Les feuilles, les fruits, les graines, les racines, l’écorce mais aussi les fleurs possèdent chacun des vertues

Toutes ces utilisations n’ont pas encore été vérifiées par la Science, mais le Moringa est considéré comme un traitement contre l’anémie, la perte d’appétit et il augmente la lactation des femmes - les douleurs gastriques, l’ulcère à l’estomac, la diarrhée, la dysenterie, la colite et il peut être utilisé comme laxatif, purgatif et diurétique - les rhumes, bronchites, fièvre et maux de tête - les rhumatismes, les crampes musculaires, les bleus et ecchymoses - les infections cutanées, la gale, les mycoses, les piqûres d’insectes.

Le Moringa peut être également utilisé dans certains cas de diabète pour stabiliser le taux de sucre et peut stabiliser la tension artérielle.

En revanche, il ne faut jamais utiliser les racines ou l’écorce des racines pour les femmes enceintes.

Autres utilisations: Parmi les utilisations de cet arbre, on peut citer, fourrage du bétail (vaches, moutons, chèvres, porc, lapins) et aliment pour les poissons (ex : les carpes), production de biogaz, teinture (de couleur bleue) et tannin pour les peaux de bêtes, fertilisation et prévention de certaines maladies des plantes (ex : Pythium debaryanum) , substance nutritive pour l’appareil foliaire (augmentation du rendement des récoltes de plus de 30%), engrais vert, fabrication de papier, de cordes, etc…

 

Anecdotes sur le Moringa oleifera

La tradition indienne de l'ayurveda indiquait que les feuilles du Moringa guérissent plus de 300 maladies.

En Inde, le Moringa est une plante vivrière cultivée pour ses fruits, qui sont mangés cuits et exportés frais ou en conserve. Au Sahel, les feuilles de Moringa oleifera sont consommées comme légumes et celles de Moringa stenopetala constituent le repas de base du peuple Konso en Éthiopie.

Beaucoup de programmes utilisent les feuilles de Moringa oleifera contre la malnutrition et ses maladies associées (cécité…)
Son nom sénégalais "Nébédaye" et son nom français de "Néverdier" viendraient de l'anglais "Never die" : lorsqu'on le coupe ou que des jeunes pousses sont brûlées par le soleil, il repousse aussitôt avec les premières pluies. Il peut se planter par semis, en repiquage ou en plein champ, ou par boutures.


Moringa oleifera est un arbre à croissance rapide, résistant à la sécheresse, qui se développe dans des conditions arides. Il peut atteindre une hauteur de 3 mètres dès la première année. Ses feuilles et ses gousses peuvent être utilisées tout de suite.
 

Un autre moringa, Moringa stenopetala, originaire d'Ethiopie, possède des propriétés voisines : nutritionnelles, diététiques, pharmacologiques et qu'on peut aussi l'utiliser pour purifier l'eau de boisson.

Les graines de Moringa contiennent 40% d’huile et le profil de l’acide gras de l’huile démontre qu’elles contiennent 73% d’acide oléique. L’huile de Moringa se rapproche donc d’une huile de qualité supérieure –telle que l’huile d’olive

 

Utilisations du Moringa oleifera

Les écorces

Une cuillère à café de poudre d’écorce de moringa oleifera dans 1,5 litre d’eau froide. Boire 1 verre 2 fois par jour aiderait pour : Les plaies, les infections cutanées, le mal des yeux, les calculs rénaux, les douleurs dentaires, le spasme, le manque d’appétit, les tumeurs, les morsures de serpent (appliquer sur l’endroit), maladie délirante.

Les feuilles du moringa oleifera:

Les feuilles frottées contre la tempe peuvent soulager les maux de tête ;

Un broyat de feuilles appliqué sur une coupure peu profonde, arrêterait l’écoulement du sang ;

Les feuilles auraient un effet antibactérien et anti-inflammatoire lorsqu’on les applique sur une plaie ou sur une piqure d’insectes ;

Le thé aux feuilles soulagerait les ulcères gastriques et les diarrhées ;

La teneur élevée en fer des feuilles soignerait fortement l’anémie ;

Les feuilles lutteraient contre l’hypertension, l’hypotension, herpès, la dégénérescence nerveuse et cellulaire, etc.

Les fleurs de moringa oléiféra

Consommées crues, les gousses agiraient contre les parasites (vermifuges) et traiteraient les problèmes du foie, de la rate et les douleurs des articulations ;

  • Bouillir 1 litre d’eau y ajouter 1 cuillère à café de poudre de fleurs ou une pincée de fleurs fraîches de moringa oleifera mettre du sucre ou du miel et boire 1 verre 4fois par jour serait très efficace pour soigner les maux suivants:

Les graines de moringa oleifera:réduit en poudre
 

Les graines de moringa oleifera ont la propriété de dépolluer de l’eau par coagulation des impuretés et des germes morbides. Cette technique élimine 90 à 99% de bactéries.
 

- Récolter 10 graines de moringa oleifera les écraser. Verser la poudre obtenue dans un demi-litre d’eau et secouer. Filtrer le mélange à l’aide d’un tissu propre pour enlever les débris. Verser le liquide propre obtenu dans 20 litres d’eau trouble et tourner pour rendre le mélange homogène et attendre reposer. Toute la pollution et les bactéries se déposent au font du récipient.
 

Les racines.

Une cuillère à café de poudre de racines de moringa oleifera dans 1,5 litre d’eau à consommer 1 verre 2 fois par jour aiderait les maladies suivantes : épilepsie, hystérie, hoquet, arthrite, calculs rénaux, rhumatisme. Fièvres intermittentes, trouble de la vessie, rhume, laxatif, spasmes. Fibrome, myomes, kystes, faiblesses sexuelles, faiblesse nerveuse. Tonifiant dermique, tonus cardiaque, mal d’oreille, mal des dents, œdèmes des pieds et inflammations (faire cataplasme), carminative. Plaies (faire une décoction et laver), troubles et infections du foie et de la rate.

Les graines.

Les graines contiennent 20 à 40% d’huile et 70% d’acide oléique. Son huile est fine, jaune claire et indolore.

En consommant deux à trois graines deux fois par jour, elles aideraient les maladies suivantes: Tumeurs de l’estomac, douleurs de dos, prostatite, trouble de la vessie, douleurs dues aux inflammations, fièvre typhoïde, hernies diverses, constipation, faiblesse sexuelle, troubles digestifs, les infections des yeux, le diabète, l’hypertension et l’hypotension, décalcification dentaire, fatigue générale, protection préventive de la prostate.







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2014 - 14:30 Calea zacatechichi graines


Partager ce site
Facebook
Inscription à la newsletter



ranktrackr.net