Connectez-vous S'inscrire
Le Jardin Ethnobotanique - plantes & graines rares, encens, thés tisanes , médicinales,

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Le jardin ethnobotanique

Les Thés


Rédigé le Jeudi 12 Novembre 2015 à 16:03 | Lu 63 commentaire(s)


Notre rayon Thés, tisanes, rooibos, infusions : Cliquez ici


L'origine du thé: 2 anecdotes

L'origine du thé: 


Shen Nong, était l'un des trois Auguses de la mythologie chinoise, père de l'agriculture et de la médecine traditionnelle en Chine, surnommé le: "Divin Moissonneur". Il découvrit ce breuvage par hasard après une bonne sieste  alors qu'il était entrain de répertorier dans la nature toutes les plantes bénéfiques pour l'homme. Il avait une particularité étonnante: son ventre était transparent, ce qui lui permettait d'observer l'action des plantes sur son organisme. Désireux de mettre tous ses pouvoirs au service de l'homme, il leur avait donné comme consigne de faire bouillir l'eau avant de la boire afin de la purifier. Un jour qu'il s'était assoupi sous un arbre, à son réveil, il eut envie de se désaltérer. Quelques feuilles tombèrent dans l'eau de la bouilloire, ce qui la colora légèrement. Curieux, il goûta ce breuvage improvisé, en appréciant la légère amerthume et, observant son ventre, constata qu'il ne lui lui procurait que des bienfaits. Shen Nong était assis sous un théier sauvage. 

Le pélerinage Bodhidharma: une autre légende datant du VIème siècle. 
D'origine princière, issu de la dynastie Pallava, en Inde, on raconte qu'il entala un pélerinage pour se vouer au bouddhisme. Considéré comme le 28ème patriarche bouddhiste indien, il alla jusqu'en Chine rencontrer l'empereur Wu pour le convertir à une nouvelle forme de bouddhisme ; Cette entrevue ne se passa pas très bien; il partit alors se réfugier dans une grottre près du monastère de Shaolin où il entama une longue méditation qui dura en tout neuf années et qui le consuisit à l'illumination. Un petit incident se produisit la septième année: il s'assoupit. 
A son réveil, pris de colère, il se trancha les paupières et les enterra à l'entrée de la grotte. Deux magnifiques arbustes naquirent à cet emplacement; leurs feuilles avaient la forme de paupières. Les moines se rendirent compte que leur consommation aidait à méditer  en maintenant l'esprit en éveil et le corps détendu. L'art du thé était né!


 

Les différents thés:

  • Le thé blanc:  le thé blanc est le thé le moins travaillés et le plus délicat à obtenir, il est naturellement oxydé. les thés blancs sont légers en bouche avec un peu d'âpreté et une pointe d'amertume. Plus ils sont riches en feuilles, plus ils sont charpentés. Se sont des thés très désaltérants.
    • les origines: Le berceau du "thé" blanc" se situe en Chine où le thé revêt de jolie noms poétiques se rapportant à l'aspect et à la texture des jeunes pousses, comme "Pivoine blanche", "Sourcil de longévité". Les théiers utilisés  pour cette variété de thé possèdent de jeunes feuilles et des bourgeons allongés très duveteux qui lui donnent un aspect satiné argenté. Actuellement, de très bon thès blanc proviennent d'Inde du Nord au Daarjelin, au Népal, au Sri Lanka et récémment au Rwanda. 
  • Le thé vert végétal: Il est non oxydée. On cherche à fixer, stabiliser le thé et sa couleur . Deux méthode existent pour la "fixation". Soit par chaleur humide, ou soit par chaleur sèche. Les thés vert fixés à la chaleur sèche exhalent généralement des notes torréfiées, de légumes cuits ou de châtaignes, ils sont veloutés et tanniques. Ceux fixés à la chaleur humides présentent des notes végétales vertes et des notes marines, avec une légère acidité et de la matière pour les grands crus.
    • Origines: La chine et le Japon sont les deux pays qui produisent actuellement de grands crus. En Chine le thé vert représente plus de 70% de la production. Au Japon, le thé vert représente plus de 95% de la production.
  • Le thé jaune impérial: Sa transformation débute comme celle du thé vert chinois, sauf que la fixation de la feuille s'effectue sous couvert de paille. Les thés jaunes développent généralement un bouquet aromatique aux notes fruitées et de tofu avec un fond végétal. Ils sont aussi veloutés et légerement tanniques, comme les thés verts chinois. 
    • Origines: La Chine est le producteur historique de thés jaunes et aussi le plus réputé. Cette famille des thés est symboliquement important en Chine car elle porte ka couleur de l'empereur.
  • Le thé bleu-vert:  est semi-oxydé. Cette famille se situe entre thés verts et thés rouges. On appelle ces thés wulong ou thés bleu-vert. Suivant la saison de récolte, leur typicité varie: ils sont généralement plus végétaux au printemps et plus fleuris-fruités en automne. thé doux en tasse.
    • Origines: La Chine est aussi Taiwan surnommer l'île aux thés bleu-vert. 
  • le thé rouge internationnal:  est totalement oxydé. Appelé "thé noir" en Occident à cause de ses feuilles sèches marron foncé, il est appelé " thé rouge" par les Chinois car une fois mouillées, les feuilles prennent une teinte fauve. La palette aromatique des thés rouges est très large. Les crus de printemps  possèdent généralmeent des notes aromatiques dites de coeur et fond compotées, vanillées, grillées, avec une belle charpente. 
    • Origines: On trouve le thé rouge sur les cinqs continents.
  • Le thé noir est post-fermenté. Le thé noir, que nous classons en Occident parmi les thés sombres dont la catégorie la plus connu est le pu er est la seule à se bonfier avec le temps. Selon qu'il soit cuit ou cru, le thé noir présente des notes aromatiques très variables et très typées, allant de notes veloutées de sous-bois, d'humus ou animales pour le pu er mûr  à des notes orientales assez vives évoquant le parum de patchouli, de cèdre ou de santal pour un pu er cru

Au début....

Les incontournables: cinq théz de base: 
d'abord un thé vert et un rouge (dit black tea) nature pour répondre à tous les goûts: 
- un thé vert plutot rond, désaltérant, agréable à consommer toute la journée. 
- un thé rouge un peu corsé plutôt réservé au matin ou un mélange de thé rouge à l'anglaise type breakfast, brunch tea.
- un thé vert parfumé: en exemple thé au jasmin
- un thé rouge parfumé aux agrumes aussi agréable matin que l'après midi.
- un thé bleu-vert ou wulong, pour le soir, qui sont faiblement oxydés comme le bao Zhong,Tie Guan Yin ou Gao Shan Cha.
 

Dans le thé

Notre organisme a des moyens de lutter contre l'apparation de radicaux libres, abimant l'ADN de nos cellules, les lipides, proteines etc.., mais une alimentation riche en antioxydant permet d'augmenter leur efficacité. Les fruits et les légumes en sont une source principale, le thé possède le polyphénols et vitamines reconnus pour leur action antioxydante. 

Les CATECHINES: Dans la familles des polyphénols se trouve les catéchines. Le theier est une rare plante à présenter une telle concentration de ces molécules. Leur principales propriété est leur fort pouvoir antioxydant. Les catéchines communes du thés sont au nombre de sept, plus ou moins grosses et plus ou moins actives. Les catéchines passent facilement dans l'eau, sachant qu'il faut attendre deux minutes pour une bonne diffusion. 
Les catéchines sont plus présentes dans les thés verts et blancs que dans les autres couleurs car elles disparaissent partiellement , transformées suite aux réactions d'oxydation. Sont également plus nombreuses dans le thés issus de cueillettes fines, riches en bourgeons. 

Toujours dans la famille des polyphénols, aux propriétées antioxydants et anti-inflamatoires il y a la quercétine, le kaempférol et la théarubigine. Cette dernière se retrouve dans les thés partiellement ou totalement oxydés; 

L'oxydation engendre une autre famille de polyphénols les théaflavines. Ces molécules sont plus grosses et moins bien assimilés que les catéchines. 

Dans la famille des acides aminés, maillons initiaux de la chaine de fabrication des grosses protéines,  il y a la théanine. Cet acide aminé est propre au théier et se trouve dans les thés vert du Japon réputés entre autres pour leur richesse en théanine. 
La théanine contribue notamment à conférer au thé son moelleux. C'est aussi un exhausteur de goût. Sur l'organisme , elle joue un rôle relaxant en réduisant le stress mental et physique. 


 




Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Février 2016 - 20:22 Les nouveaux thés et tisanes Tout en BIO* :)

Jeudi 5 Novembre 2015 - 19:20 Tableau récapitulatif de nos thés et tisanes


Partager ce site
Facebook
Inscription à la newsletter



ranktrackr.net