Connectez-vous S'inscrire
Le Jardin Ethnobotanique - plantes & graines rares, encens, thés tisanes , médicinales,

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Le jardin ethnobotanique

Coton


Rédigé le Mercredi 15 Août 2012 à 12:52 | Lu 3214 fois | 0 commentaire(s)


Le coton est une fibre végétale qui entoure les graines des cotonniers « véritables » (Gossypium sp.), un arbuste de la famille des Malvacées. Cette fibre est généralement transformée en fil qui est tissé pour fabriquer des tissus. Le coton est la plus importante des fibres naturelles produites dans le monde. Depuis le XIXe siècle, il constitue, grâce aux progrès de l'industrialisation et de l'agronomie, la première fibre textile du monde (près de la moitié de la consommation mondiale de fibres textiles).


Culture

La culture du coton nécessite une saison végétative longue, beaucoup de soleil et un total de 120 jours arrosés pour assurer la croissance puis un temps sec en fin de cycle végétatif pour permettre la déhiscence des capsules et éviter le pourrissement de la fibre. Ces conditions climatiques se rencontrent généralement sous les latitudes tropicales et subtropicales. Le coton supporte les climats tempérés à condition qu'il ne gèle pas.

La culture du cotonnier est majoritairement pluviale (Afrique subsaharienne, une grande partie des cultures des États-Unis, de l'Inde, de la République populaire de Chine). La culture pluviale est théoriquement possible dès 400 mm de précipitations annuelles. Pourtant, dans les faits, le coton ne peut être cultivé sans irrigation qu'avec une pluviométrie supérieure à 700 mm/an, afin de pallier la variabilité inter annuelle des pluies et les irrégularités de leur distribution. Ainsi, 40 % des surfaces cultivées en coton (Égypte, Ouzbékistan, Pakistan, Syrie) sont irriguées, ce qui peut poser des problèmes de pollution par les pesticides.

Pour lutter contre les parasites du coton, et pour défanner chimiquement le coton avant récolte (au Méthane arsonate monosodique en général), les cultivateurs des États-Unis ont longtemps utilisé et utilisent encore une grande quantité de pesticides contenant de l'arsenic (arséniate de plomb autrefois et organoarsénicaux aujourd'hui), ce qui a contribué à une pollution et une dégradation croissante des sols dans les régions de grande culture du coton (Louisiane par exemple).
Les producteurs de coton bio n'utilisent pas ces produits, mais ont une production moindre et plus coûteuse en main d'oeuvre.

Les variétés de cotonniers asiatiques sont Gossypium arboreum et Gossypium herbaceum, les cotonniers américains sont Gossypium hirsutum et Gossypium barbadense.

guide_de_culture_plant_de_coton_telechargeable.pdf Guide de culture plant de coton téléchargeable.pdf  (61.63 Ko)


Utilisations

Le coton est bien entendu utilisé dans le textile mais c'est aussi une plante médicinale

Le coton fait partie des plantes utilisées en médecine traditionnelle au Vietnam. Une étude américaine a conclu que le coton pourrait contenir une molécule d'intérêt pour le traitement de l'ostéoporose (maladie qui affecte près de 6 millions de femmes et 2 millions d'hommes rien qu'aux États-Unis).

En effet, la solidité de l'os résulte d'un équilibre subtil entre deux types de cellules osseuses : les ostéoblastes, qui s'accumulent dans les os, et les ostéoclastes, qui les fragilisent. Une molécule du coton bloque la dégradation de l'os par les ostéoclastes in vitro dans jusqu'à 97 % des cellules osseuses en cultures de laboratoire, apparemment sans effets nocifs sur d'autres cellules

Achat et liens utiles







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2014 - 14:30 Calea zacatechichi graines


Partager ce site
Facebook
Inscription à la newsletter



ranktrackr.net