Connectez-vous S'inscrire
Le Jardin Ethnobotanique - plantes & graines rares, encens, thés tisanes , médicinales,

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Plantes cultivées sans pesticide, fongicide ou insecticide :)

Le jardin ethnobotanique

Cacaoyer- cacao - Theobroma cacao / Graines

Theobroma cacao


Rédigé le Jeudi 29 Août 2013 à 16:30 | Lu 421 fois | 0 commentaire(s)



Le cacao dont le nom vient du nahuatl "cacahuatl" était traditionnellement utilisé parles indigènes du Mexique et d'Amérique centrale, notamment par les Mayas puis par les Aztèques. Aussi appelé cacao ou cacaotier, le cacaoyer (Theobroma cacao) est un petit arbre à feuilles persistantes du genreTheobroma de la famille des Sterculiacées.
C'est un arbre qui mesure de 10 à 15 mètres de haut, généralement taillé à 6 ou 8 mètres, cauliflore (fleurs sont attachées directement au tronc) et à feuilles persistantes. Il fleurit à partir de 3 ans et donne fleurs,fruits et feuilles tout
au long de l'année. Il atteint son plein rendement 6 à7 ans après plantation et vit jusqu'à 40 ans.
Ses fleurs de couleur blanche ou légèrement rosée mesurent environ un centimètre et seulement une sur environ 500 d'entre elles donne des fruits. Elles apparaissent toute l'année sur des renflements du bois de l'arbre, appelés coussinets floraux. Par conséquent, on trouve au même moment des fleurs et des fruits sur l'arbre. Ses fruits, les « cabosses », sont de grosses baies.

Anecdotes sur le Cacaoyer

➮ l'Empire Maya vit défiler toutes les grandes civilisations qui portèrent au cacao une origine royale ou divine - son nom latin Theobroma signifie "nourriture des dieux".
C'est Quetzalcoatl, dieu de la végétation et de son renouveau, représenté par un serpent à plumes et qui régnait sur la cité de Tula qui apprit aux hommes comment cultiver le cacahuaquahuilt - le cacaoyer à l'ère pré-colombienne.
➮ Chez les Pilpils, le cacao était associé aux principaux événements de la vie quotidienne. Les fèves de cacao servaient d’offrandes pour les grands passage rituels de l'embryon à la naissance; de l'enfance à la puberté. Le corps des jeunes garçons était enduit d’un mélange d’eau de pluie,
de pétales de fleurs et de poudre de cacao.
➮ Chez les Mayas, il était tout d'abord un breuvage rituel appelé " chacau haa ".
Après le déclin de l’Empire Maya, les envahisseurs Toltèques (époque post-classique 950 - 1500)firent du cacaoyer leur symbole de la réincarnation terrestre au monde végétal.
➮ Associé au sang dont les fèves ont la couleur, le cacao représente chez les Toltèques une
princesse de la tribu sauvagement assassinée. L'amertume des fèves n'est que la transcription
sensible de toutes les souffrances qu'endurèrent la princesse avant de mourir et celle de tout un
peuple avant de dominer tout le Mexique central sous l'oeil vigilant du héros civilisateur
Kukulcan.
➮ On retrouve cette même connotation chez les Bribris, où le cacao tient fonction d’élément médiateur entre le ciel et la terre, entre la nature et les hommes, véritable source de fertilité et de vie à partager entre tous. À chaque année, on recherchait un chien aux poils couleur cacao pour l'offrir aux dieux, rendre la terre féconde et la récolte généreuse.
➮ La cabosse est à l'origine de la comptabilité en Amérique

La fève de cacao, séchée, devint une monnaie d'échange. On pouvait aussi bien acheter un lapin à 10 fèves qu'un esclave à 100 fèves. Ayant en main une référence comptable acceptée par les différentes tribus, plusieurs grandes civilisations d'Amérique Centrale commencèrent à développer des relations commerciales autres que sur une base de troc.

Vente en ligne et liens utiles sur le cacaoyer







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2014 - 14:30 Calea zacatechichi graines


Partager ce site
Facebook
Inscription à la newsletter



ranktrackr.net